Reda Boudina

Né en 1995 à Meknès. Vit et travaille à Rabat.
Réda Boudina signe ses fresques RDS depuis ses débuts en 2010, année où il décide de choisir les Arts appliqués comme option au baccalauréat. Il opte, par la suite, pour des études en classes préparatoires du brevet de technicien supérieur en art et industrie graphique et intègre ainsi l’Institut national des beaux-arts de Tétouan (INBAT) dont il sort diplômé en 2019.
Son premier contact avec le graff s’est fait très tôt : les graffitis qu’il regardait, fasciné, du haut du pont de la voie ferrée de Meknès, représentaient une découverte artistique saisissante pour lui. Il s’agissait des graffitis du défunt Rabie El Addouni, graffeur pionnier renommé au Maroc.
Malgré son jeune âge, Réda Boudina perce dans l’univers du Street Art marocain en participant aux manifestations les plus importantes dédiées à cette forme artistique (Fmud, Jidar, Sbagha Bagha…).
Aujourd’hui, Réda Boudina explore à travers son travail artistique les formes et les compositions inspirées de l’architecture brutaliste en s’imprégnant de ses caractéristiques et de sa façon unique de dominer l’espace, nous invitant ainsi à questionner une certaine modernité urbaine au Maroc et nous plongeant dans une relecture artistique qu’il en fait.
Si les artistes marocains de la post-indépendance se sont intéressés à l’iconographie du Maroc ancestral dans la tentative de décoloniser l’expression plastique, Réda s’intéresse au langage de la modernité de notre pays postcolonial dont le progrès économique est toujours en cours, et dont les contours de son influence sur la société sont imperceptibles.

2020 : «Du graffiti au design» à galerie de l’Institut Français, Meknès, Maroc.

2021 : «Inba generaciones» à galerie de l’Institut Cervantes, Tanger, Maroc.
2021 : «Inba generation 2 New Breath» à galerie Kent, Tanger, Maroc.
2019 : «Tetouan Design Event» à la galerie Al Fakhar, Tétouan, Maroc.
«Mastermind 8» à galerie Venise Cadre, Casablanca, Maroc.
2018 : «Tetouan Design Event» à la galerie Al Fakhar, Tétouan, Maroc.
2016 : «Meeting of moroccan graffiti» à L’uzine, Casablanca, Maroc.
2015 : «Tous faits d’étoile!» à l’Institut français Meknès, Maroc.

2021 : «Galerie à l’air libre», l’Institut Français, Marrakech, Maroc.
2021 : «Musée Collectif» L’Atelier de l’Observatoire, Casablanca, Maroc.
2020 : «Galerie à l’air libre», l’Institut Français, Meknès, Maroc.
2019 : «Parc des artistes» 4ème édition, Khouribga, Maroc.
2017 : «Battle graffiti» par festival Sbagha Bagha, Casablanca, Maroc.
2016 : «L’Hay Bel Fenn» Première édition, Casablanca, Maroc.
«Meeting of moroccan graffiti» L’uzine, Casablanca, Maroc.
2015 : «Festival des arts de la rue» Première édition, Fés, Maroc.
«Festival Jidar, toiles de rue» Première édition, Rabat, Maroc.
2013 : «Festival freestyle maroc urban dance» Compétition de graffiti, Dixième édition, Meknès, Maroc.
«Lancement de la Sandero Phase II» par Dacia Maroc à Les anciens abattoirs, Casablanca, Maroc.
2011 : «Festival Street Art Energy » Première édition, Meknès, Maroc.
2010 : «Festival freestyle maroc urban dance» Compétition de graffiti, Septième édition, Meknès, Maroc.

2019 : «Dakar-Casablanca Art Connection» animation de l’atelier de graffiti à MCU Maison des Cultures Urbaines, Dakar, Sénégal.
«Biennale de Rabat» , assistant de l’artiste FUTURA 2000 au parc Hassan II, Rabat, Maroc.
2017 : «Dans notre histoire repose notre espoire» animation de l’atelier de graffiti au Lycée Lyautey, Casablanca, Maroc.
«ALBILASTIK » encadrée par studio HURLU à l’Institut Français Tétouan, Maroc.
2015 : «Turn Off The Light » encadrée par Julien BRETON à l’Institut Français, Meknès, Maroc.
2010 : «Atelier de graffiti» encadrée par Rabie El Addouni à Festival Volubilis, Meknès, Maroc.

 

 

2021 : «Réda Boudina sur les traces de Zevaco» Work in progress par Olivier Rachet , Diptyk Magazine, numéro #56.
2017 : «Petites histoires de street art marocain» par Jamal Boushaba, magazine Telquel.

 

2018-2019 : Diplôme du 2ᵉ cycle, Option Design à l’Institut National des Beaux-arts, Tétouan, Maroc.
2016-2017 : Diplôme du Brevet de Technicien Supérieur, Option Art et industrie graphique, Centre BTS Les Orangers Rabat, Maroc.
2014-2015 : Baccalauréat Arts appliqués, Lycée qualifiant Moulay Ismail, Meknès, Maroc.

 

Expositions relatives

Demande d'informations

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour vous renseigner sur cette œuvre.