Mohamed Arejdal

Mohamed Arejdal est né en 1984 à Guelmim, dans le sud du Maroc. Passionné de dessin et de sculpture, il expose en amateur dès 17 ans. Déscolarisé, il tente une traversée clandestine vers les îles Canaries qui se solde par un échec. Après son refoulement vers le Maroc, il reprend ses études pour intégrer ensuite l’Institut National des Beaux-arts de Tétouan, dont il sort diplômé en 2009. Quelques années plus tards, en 2012, il déclare sa naissance artistique lors d’une performance hypnotisante sur la place Jamaa El Fna à Marrakech. Mohamed Arejdal a pu poser les bases d’une pratique pluridisciplinaire grâce à laquelle il explore les liens entre groupes sociaux qu’il questionne lors de ses rencontres ou voyages. Ses performances artistiques occupent une place très importante dans son travail où il n’hésite pas à interpeller le public sur sa condition d’artiste, ou sur le sens de symboles puissants. Depuis 2008, Mohamed Arejdal a participé à plusieurs expositions et manifestations artistiques d’envergure à l’échelle nationale et internationale, notamment, la biennale d’art contemporain BIENALSUR 2019 à Buenos Aires en Argentine, les expositions « Poésies Africaines » et « Traversées », au Comptoir des Mines Galerie à l’occasion des deux éditions de la foire d’art contemporain africain 1 :54 à Marrakech, l’exposition « En quête d’archive » à l’espace « Silent Green » à Berlin, l’exposition « Le Maroc contemporain » à l’Institut du Monde Arabe à Paris en 2014 ainsi que l’exposition « Cette fois, le sujet est personnel » à l’espace Makan à Amman, Jordanie en 2012.

2009 : Diplôme du 2ème cycle, option Art à l’Institut National des Beaux-arts, Tétouan, Maroc.
2007 : Diplôme du 1er cycle, option Art à l’Institut National des Beaux-arts, Tétouan, Maroc.
2005 : Baccalauréat, option sciences expérimentales, lycée Imam Malik, Tighmert, Guelmim, Maroc.

2022 : « Pacte », Comptoir des Mines Galerie, Marrakech, Maroc.
2020 : « Ressala », Comptoir des Mines Galerie, Marrakech, Maroc.
2012 : « Du Local au global » SUMMER’S LAB, Le Cube -Independent art room- Rabat, Maroc.
2010 : « OUI, J’AI BESOIN DE TOI », Riad GACELA, Tétouan, Maroc.

2021 : Participation à la foire Abu Dhabi Art avec Tabari Artspace.
2021 : Participation à la foire Art Dubai avec le Comptoir des Mines Galerie.
2021 : « Distante Ardente » Saison Afrique 2020, MRAC Occitanie, Sérignan, France.
2019 : BIENALSUR biennale d’art contemporain, Buenos Aires, Argentine.
2019 : « Poésies africaines », Comptoir des Mines Galerie, Marrakech, Maroc.
2019 : « En quête d’archive », Espace Silent Green, Berlin, Allemagne.
2018 : « Traversées, Crossings, عبور », Comptoir des Mines Galerie, Marrakech, Maroc.
2016 : « Volumes fugitifs », Faouzi Laatiris et l’Institut national des beaux-arts de Tétouan, par le curateur Morad Montazami, Musée Mohamed VI d’art moderne et contemporain, Rabat, Maroc.
2016 : « KawKaw », Espace le 18, derb El Ferrane, Marrakech, Maroc.
2015 : « MUCH SILENCE », Espace le 18, derb El Ferrane, Marrakech, Maroc.
2015 : « Consider Yourself Invited » De Random Institute en collaboration avec Juliette Chrétien, Valentine Umansky, Sophie Lapalu. Production Belluard Bollwerk International, Fribourg, Suisse.
2014 : « Où sommes-nous … », La 5ᵉ Biennale de Marrakech, commissariat de Hicham Khalidi & la direction artistique d’Alya Sebti (curatrice indépendante), Marrakech, Maroc.
2014 : « Le Maroc contemporain », Institut du Monde Arabe, Paris, France.
2014 : « 1914-2014 : 100 ans de création » à l’inauguration du Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain, Rabat, Maroc.
2014 : « NEW AFRICA », organisé par Kulte Gallery & Editions à l’espace de SAHAM Assurance, Casablanca, Maroc.
2013 : « Traduction-Tradition-Trahison », Curator’s zone, dirigés par Maria Iñigo Clavo et Anna Raimondo, Le Cube -Independent art room- Rabat, Maroc.
2012 : WEYA (Word Event Young Artist), Nottingham, U.K.
2012 : « TRAVAIL, MODE D’EMPLOI » Sous le commissariat de Charles Gohy, CENTRAL pour l’Art contemporain, Bruxelles, Belgique.
2012 : « Proposition pour un laboratoire des pratiques artistiques et curatoriales », Sous le commissariat de Younès Baba-Ali & Simohammed Fettaka, à l’Institut Français en collaboration avec Le Cube -Independent art room, Rabat, Maroc.
2012 : « BETWEEN WALLS », organisé par Yasmina NAJI, Rabat, Maroc.
2012 : « CETTE FOIS, LE SUJET EST PERSONNEL », Makan, Amman, Jordanie.
2011 : « De NORD en SUD : ALLER-RETOUR », La Halle – Pont-en-Royans, France.
2010 : « MAHATA », Cinémathèque de Tanger, Maroc.
2008 : La XIIIᵉ Biennale des Jeunes Créateurs de l’Europe et de la Méditerranée, Puglia, Bari, Italie.

2019 : « SAKHRA », Moulay Bouchta Al Khamar, Taounate, Maroc.
2017 : « Mabahit » Hôpital Ar-Razi, Salé, Maroc.
2015 – 2016 : « Caravane de Tighmert », Oasis Tighmert, Guelmim, Maroc.
2012 : « SUMMER’S LAB », Le Cube -Independent art room- Rabat, Maroc.
2012 : « PLPAC / Proposition pour un laboratoire des pratiques artistiques et curatoriales », Sous le commissariat de Younès Baba-Ali & Simohammed Fettaka, le Cube -Independent art room- et l’Institut Français, Rabat, Maroc.
2012 : « BAÎT MAKAN », espace d’art indépendant, Amman, Jordanie.
2011 : Cité Internationale des Arts de Paris, France.

2018 : « Lumières africaines, l’élan contemporain » est l’intitulé du livre cosigné par André Magnin et Mehdi Qotbi et qui réunit les artistes de toute l’Afrique, éditions Langages du sud, Casablanca, Maroc.
2018 : « La photographie au Maghreb », ouvrage collectif sous la direction d’Abdelghani Fennane, éditions Aimance SUD.
2016 : « Volumes fugitifs », Faouzi Laatiris et l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan, Musée Mohamed VI d’Art Moderne et Contemporain & Kulte Gallery & Editions, Rabat, Maroc.
2014 : « Amazigh – Itinéraire d’hommes libres », un Roman graphique qui raconte l’histoire vraie de Mohamed Arejdal, Cédric Liano & Mohamed Arejdal, édition Steinkis, Paris, France.
2014 : « NEW AFRICA », catalogue d’exposition, Kulte Gallery & Editions, Rabat, Maroc.

Expositions relatives

Demande d'informations

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour vous renseigner sur cette œuvre.